Les principales maladies du chiens

Les chiens de compagnie sont surveillés et référencés, afin d'assurer leur santé et leur protection. Vermifugations et vaccinations font partie du suivi médical des animaux, qui possèdent papiers et carnet de santé mis à jour lors des visites chez le vétérinaire. Ces « formalités », importantes pour la santé du chien, le sont aussi lorsqu'il s’agit de le faire voyager. Les obligations varient d'un pays à l'autre, mais la rage reste en général une maladie grave pour laquelle le vaccin est requis.

Les vermifuges délivrés par les vétérinaires visent à éliminer les parasites internes (vers) dont les chiens pourraient être porteurs et victimes.

Dipylidium caninum est un ténia de taille moyenne, parasite habituel du chien, qui détermine un tæniasis : la dipylidiose.

Les parasites internes sont peu spécifiques, comme les parasites intestinaux que ce soient les ténias ou ascaris, les coccidies, les trichuris, ou d’autres causes de maladies comme la gale auriculaire, la démodécie, la toxoplasmose, la dirofilariose, les ankylostomes, la douve du foie, la Gardiose. La giardose du chien est fréquente en France, touchant les animaux de tout âge, avec une prévalence plus élevée chez les jeunes qui sont plus sensibles à la contamination fécale et sont immatures au plan immunologique.

Un chien en bonne santé possède une truffe humide, des yeux, des oreilles, et un arrière-train propres. L'haleine ne doit pas être nauséabonde et le poil doit être propre et soyeux. La température « normale » du chien oscille entre 38 et 39 °C, en fonction de la race et de l'activité. Son rythme cardiaque est d'environ 90 à 120 pulsations par minute, pour environ 20 mouvements respiratoires dans ce temps.

Si la température du chien s'élève à plus de 39 °C, c'est que le chien est certainement malade. Pour prendre sa température on peut utiliser un thermomètre légèrement lubrifié. Le chien malade ne pouvant pas clairement s'exprimer, c'est au propriétaire de prêter attention aux éventuels symptômes, manifestations et comportements inhabituels de son compagnon. Pour savoir si l'animal est malade il ne faut pas hésiter à observer son comportement, par exemple, s'il ne mange plus, ou ne souhaite pas sortir se promener, ou bien encore jouer à son jeu favori. Il faut penser à observer aussi ses selles, s'il a la diarrhée, des vomissements, du mal à se déplacer ou bien encore gémit, il ne faut pas hésiter à aller voir un vétérinaire.

Les principales maladies infectieuses chez le chien sont la maladie de Carré, la maladie de Rubarth, la leptospirose, et la parvovirose. Ces maladies peuvent faire l'objet de vaccinations, et nécessitent une prise en charge par un vétérinaire. Le chien peut aussi souffrir d'affections telles que des problèmes digestifs, cardiaques ou urinaires

.Ce petit tableau vous guidera certaines maladies sont plus spécifiques a certaines races :

ATTENTION : Ces informations  ne saurait remplacer une consultation vétérinaire. Elles ne peuvent avoir pour but de se substituer au praticien, qui demeure le seul apte à formuler un diagnostic.

L'hystiocytose maligne Les Dysplasies La sensibilité MDR 1 La maladie de l'oeil du colley
Les principales maladies cardiaques du chien Les principales maladies de l'appareil respiratoire du chien Les principales maladies du bas appareil urinaire du chien Les principales maladies de l'appareil génital du mâle
Les principales maladies de l'appareil génital de la femelle Les principales maladies de l'encéphale du chien Les principales maladies de l'œil du chien Les principales maladies de l'appareil locomoteur d'origine non traumatique
Les principales maladies cutanées du chien Les principales maladies endocriniennes du chiens Les principales maladies de l'appareil digestif du chien Les principales zoonoses transmises par le chien

Rien ne remplace une visite chez le vétérinaire !

La plupart des informations données sont issues du traité Rustica sur les chien, et de revues comme vos chiens, Sans Laisse et chien 2000.

Les numéros de l'urgence